Les plateformes de trading

Instruments

Futures

Le trading des Futures 

Les futures sont certainement les instruments les plus adaptés aux investisseurs particuliers actifs et aux traders. Les avantages des contrats futures sont nombreux :  

    • Des marchés complètement électroniques sans intervention manuelle. Il n’y a pas de courtier qui "travaille" vos ordres. Il n’y a pas de "market maker" contre lesquels vous traderiez. 
    • Les marchés futures sont centralisés (par ex. le future CAC 40 n’est négociable que sur l'Euronext Paris) et entièrement transparents. 
    • Les investisseurs professionnels et privés ont accès aux mêmes informations, technologies et données. Tout le monde joue dans la même cour. 
    • Les futures sont simples à comprendre et tous les marchés futures opèrent selon les mêmes concepts. 
    • Les futures offrent une large palette d’instruments sous-jacents tels que les indices de marché, le pétrole, l’or, les devises etc. 
    • Les spreads sur futures sont plus serrés que les spreads sur des instruments qui se basent sur les prix des futures, tels que les CFDs ou les spreads bets. 
    • Les commissions pour trader les futures sont parmi les plus basses. Des commissions basses et des spreads serrés font des futures des instruments peu coûteux à trader. 

Les investisseurs actifs ont de bonnes raisons pour choisir les futures comme leurs instruments de trading préférés.

Les futures sont des instruments relativement simples. Ils permettent aux investisseurs d’ouvrir à la fois des positions longues (achat) et des positions shorts (vente à découvert), et ainsi de bénéficier à la fois des marchés haussiers et baissiers.

Les marchés futures sont extrêmement liquides. De ce fait les spreads, la différence entre les prix bid et ask, et donc une composante majeure du coût d’un trade, sont très bas, ce qui rend le trading des futures intéressant financièrement. Un deuxième avantage lié à cette liquidité importante est que le "slippage" (glissement), un autre coût indirect du trading, est très rare.

Le fait que l’investisseur puisse gérer (c.à.d. augmenter ou diminuer) son levier est un autre atout. Par exemple, une position peut être ouverte au départ sans levier, ou avec un levier limité. Si la position évolue profitablement, le levier peut être augmenté. L’investisseur peut ainsi ajuster son risque.

Les investisseurs peuvent trader sur un seul et même compte les futures sur des indices de marchés (Dow, S&P 500, CAC, DAX, AEX, NIKKEI...), ainsi que sur le pétrole, l’or, l’argent, le café etc.

Les commissions prélevées par les courtiers sur les ordres futures sont généralement très basses. Quoi de mieux pour un trader actif ?

Si vous payez par exemple 2,20 € de commission pour un ordre sur le future CAC40 ; vous avez en plus à payer les frais de bourse, qui sont de 0,27 € pour ce contrat. Le coût total pour un aller-retour (c.à.d. un ordre d’achat et un ordre de vente) est donc de 4,94 €. Si votre future passe de 3.600 à 3.600,5 vous gagnez 5 € (voir la section consacrée aux paramètres des futures). Un mouvement d’à peine 0,013 % couvre ainsi entièrement vos coûts de trading.

Les ordres sur les marchés futures sont exécutés rapidement et électroniquement. Etant donné que chaque future n’est tradé que sur un seul marché, tous les ordres sur un future dans le monde sont canalisés vers l’unique marché sur lequel il cote. Tous les ordres et les prix d’exécution sont enregistrés et affichés en temps réel. Ces données sont appelées Times & Sales. Cela fait des marchés futures des marchés très transparents.

Le fait qu’un future ne soit tradé que sur un seul marché, et que tous les ordres exécutés soient enregistrés, fait de ces contrats des instruments tout à fait appropriés pour les traders qui veulent trader sur la base de graphiques et de l'analyse technique.
 

Marge et leviers

Les marchés des futures n’exigent pas de l’investisseur qu’il ait sur son compte la valeur totale du contrat future. Une marge, parfois appelée dépôt de bonne foi, est cependant requise.

La taille de la marge requise est déterminée par le marché future et diffère d’un contrat à l’autre. La marge minimum représente généralement entre 5% et 20% de la valeur nominale du contrat future.

Il existe une marge "intraday" et une marge "overnight". La marge intraday est la marge requise pour ouvrir une position clôturée le jour même. La marge overnight (en général le double de la marge intraday) est la marge que vous devez garder sur votre compte pour maintenir une position une nuit ou plus.